26 juillet 2013

Mes spontanéités (19)

Un froid glacial entre en moi comme en un corps familier et fait se mouvoir mes lèvres aux paroles vindicatives alors qu'une odeur de pourriture humiliante se lève.   Les invectives enivrantes montent en moi comme un malaise devant ce spectacle d'acteurs finissants et coprophages dont le sourire meurtrier et stupide se croit indestructible.   Ma tête devenue légère comme ma pensée se penche tandis que le désordre assourdissant s'atténue et que le crépuscule nonchalant désarme ma fébrilité.   L'oxygène du... [Lire la suite]
Posté par Callahan à 22:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juillet 2013

Mes spontanéités (18)

Le sommeil fut pesant comme les soleils gigantesques et rouges mais le néant transitoire a fini par se calciner auprès de mon jour et je pourrai désormais rattraper sans effort le temps dissout.   Le souffle du vide et des paroles fait perdre l'équilibre à l'esprit qui commençait à évoluer avec la sérénité d'un découvreur sur la voie royale des probabilités esthétiques.   Au moment où nous mourrons tous s'élèvera une douce musique qui bercera l'agonie de la nature des animaux innocents et les images rampantes de... [Lire la suite]
Posté par Callahan à 20:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juillet 2013

Mes spontanéités (17)

L'amour s'éloigne et curieusement grossit de plus en plus comme si mes yeux grands ouverts s'amusaient à m'induire en erreur mais je sais que le réel ne peut plus échapper aux fulgurances.   Le sol rougit frappé par le sang puant de la honte alors que les meurtres puérils et barbares ne cessent de s'amasser ne donnant aucun sursis à l'avènement du réel.   Le volume de mon crâne prend des proportions énormes et drôles et comme il est sur le point de s'éparpiller hurlant à mes pieds je me baisse pour cueillir les... [Lire la suite]
Posté par Callahan à 16:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]