29 mai 2013

Mes spontanéités (10)

Sur le mur qui respire comme deux poumons pullulent des vies infimes nées pour que je les regarde et des couleurs qui ne possèdent pas encore de nom.   Assis en tailleur après un bref repos où je m'entendais délirer je porte mon regard sur la clarté naissante du ciel précis puis sur mes mains qui ne demandent qu'à former mon univers.   La liberté rabougrie ne peut plus voir le jour et ressasse sans s'épuiser l'idée de son bannissement définitif et de l'inconsistance effarante de son corps étique.   Les... [Lire la suite]
Posté par Callahan à 15:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mai 2013

Mes spontanéités (9)

La barbarie et l'ignorance emplissent l'atmosphère tandis qu'une odeur repoussante se lève et vient lécher le toit céleste et vieilli qui menace de s'écraser sur notre espoir.   J'assiste à l'engorgement du trou qui s'approfondit la quantité de sang prenant des proportions grotesques et j'imite les plaintes des innocents voués à la damnation.   La religion s'empare de l'espace comme une mauvaise odeur comme un gaz qui prendra de plus en plus de volume au fur et à mesure que l'avenir délétère et misérable... [Lire la suite]
Posté par Callahan à 22:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 mai 2013

Mes spontanéités (8)

Ma curiosité m'a conduit sur une terre dévastée que j'avais crue disparue depuis des milliers d'années et que déchirent des fleurs souterraines et monstrueuses.   On m'appelait mais je ne voulais pas entendre les voix parce que je craignais d'être poursuivi par un masque derrière lequel la haine de la vie se forcerait à grimacer.   Les fenêtres s'ouvrent sur d'autres fenêtres si bien que la route s'allonge et que les larmes perdent de leur vitesse comme si le prodige de la vie ralentissait leur progression. ... [Lire la suite]
Posté par Callahan à 15:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mai 2013

Mes spontanéités (7)

Le jeu se poursuivra tant que je serai vivant tant que la machine humaine inépuisable sera debout tel mon double voluptueux.   Les chansons vieillies et cruelles sont revenues remuer la tristesse qui croyait s'être dissoute dans le miracle de la nouvelle ère poétique.   La grimace hideuse crée une blessure sur mon visage alors que le ciel s'éclaircit et que la santé du soleil paraît si évidente aux yeux de la foule sensée.   J'assiste à la multiplication des pierres précieuses comme si une divinité... [Lire la suite]
Posté par Callahan à 22:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 mai 2013

Mes spontanéités (6)

Je ramasse les feuilles de mon espoir parmi les fragments de ciel et de soleil qui colorent les carreaux salis du sol factice.   Les larmes sont abondantes en ce lieu sur lequel nauséeux je lance des malédictions avec la joie d'un enfant qui prend plaisir à ce jeu crucial.   Un rayon de lune musical passe ses rêves sur ma nuque et berce les images que mon corps heureux produit ainsi que les flammes qui prolongent mes doigts effilés.   Le malaise du silence écrase l'être qui s'épuise dans la pensée... [Lire la suite]
Posté par Callahan à 18:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2013

Mes spontanéités (5)

Sous la pluie et tête baissée je regarde l'eau glisser sur le faux pavé et traverser mon corps rajeuni qui exulte.   L'eau fabuleuse des mes yeux amorce son mouvement ascensionnel car la vraie vie a tenu toutes ses promesses.   Fixant le cercle mystique en rotation qui ne peut exister que dans mon vaste miroir d'immortalité je ne ressens plus que du mépris pour la flèche qui se précipite.   Je me sens mourir quand le soleil amplifié empêche toute velléité spirituelle de se mouvoir et que la grimace... [Lire la suite]
Posté par Callahan à 22:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2013

Mes spontanéités (4)

L'odeur mauvaise et délétère de déjection me faisait tourner la tête d'horreur et je voyais le monde désenchanté derrière mes yeux humides.   Tout étant enfin revenu à sa vraie place je ne peux plus m'égarer dans mon esprit qui créait son propre labyrinthe.   Mes ongles sont devenus des diamants avec le jour qui dans sa bonté attentive les a fabriqués parce que je le suppliais d'arrêter de me faire souffrir.   Tout ce que je vois finit par se transformer et même les couleurs finissent par fondre dans de... [Lire la suite]
Posté par Callahan à 20:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2013

Mes spontanéités (3)

Les miroirs se sont brisés cette nuit et dans mon sommeil j'entendais les sanglots de mes doubles qui s'amusaient à m'inquiéter.   Le sang serein coule dans les veines de mon jour et à ce moment-là je peux fermer les yeux dans la nouvelle aire géographique qui s'agrandit.   La tête dans les mains je sens que mon corps s'alourdit et que la vie peut devenir interminable mais je vais gagner le sens de la marche.   Je ne sais pas encore ce qui va se passer mais j'entends une voix lointaine chantonner qui... [Lire la suite]
Posté par Callahan à 21:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mai 2013

Mes spontanéités (2)

Je ne pourrai plus revenir désormais dans le champ gris des impossibilités car la lune est descendue jusqu'à mes pieds.   L'esprit en marche ne peut arrêter sa course dans la solitude peuplée de fantômes fidèles qui ne peuvent jamais l'oublier.   Je sais que la route ne peut avoir de bornes et que la vitesse se rit de la pesanteur du monde qui se dépêche à reculons.   J'avais la capacité de me voir dans l'aube paresseuse qui renaissait et je me suis assis pour regarder la fleur fanée.   Je me... [Lire la suite]
Posté par Callahan à 18:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 mai 2013

Les spontanéités

L'esprit vidé j'avais le sentiment de sortir de moi-même comme si j'allais vers l'amour.   C'est comme une immense tristesse qui me plierait en deux en cette soirée lumineuse.   La fatigue me caresse les paupières en cet instant de désolation tandis que je regarde à travers la fenêtre.   Le regard fonçait sur moi avec appétit parce que je ne détournais pas les yeux et que mon sourire s'épanouissait.   Tétanisé parfois par la vie on finit par la croire invivable alors que les mots viennent... [Lire la suite]
Posté par Callahan à 21:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]